Les Socialistes Moulinois Ensemble pour Moulins
Les Socialistes Moulinois Ensemble pour Moulins

Vote ubuesque de la droite départementale du dimanche 3 avril à 8h – Réactions des élus PS

0 commentaire Le par

[Le dimanche 3 avril 2016 à 8 heures, la droite départementale décide de convoquer de toute urgence l’assemblée départementale (y-avait-il vraiment urgence?) pour rogner les acquis des agents du conseil départemental de l’Allier et baisser ainsi la qualité du service public départemental. Sans doute mal réveillée, la droite ne sait plus compter, cafouille: 38 votants, mais 39 bulletins! Quel amateurisme! Le droite veut revoter, la gauche refuse et décide de déposer un recours auprès des services de la préfecture. La droite vote finalement seule la détérioration du service public départemental. Un bien triste épisode – historique!- qui laissera des traces pour l’avenir]

Réaction de Bernard POZZOLI, président du groupe PS au conseil départementale de l’Allier:

Suite à la session extraordinaire du Conseil départemental d’hier, dimanche 03 avril à 8 heures, plusieurs sentiments m’animent.

La tristesse et la consternation de voir dans quelles conditions cette session s’est déroulée avec un Président, une majorité qui ont perdu tout crédit.

pozzoli CD avril2016

La colère de voir l’institution départementale et le service public mis à mal par des élus de droite qui voulaient humilier les fonctionnaires les présentant comme des nantis et des dangereux individus. Voyez donc ils menaçaient la tenue d’une session convoquée dans l’urgence au petit matin, un dimanche avec la protection de la police, d’une société de sécurité et des barrières de foules !!!!

La fierté aussi d’avoir vu des fonctionnaires territoriaux et des syndicats mobilisés, déterminés mais responsables, voulant seulement mettre un terme à l’autoritarisme et à la dégradation de leurs conditions avec l’ouverture d’un vrai dialogue.

C’est pourquoi l’attitude de la droite est irresponsable. Les élus de gauche ont joué leur rôle, défendant les agents, demandant un report du vote et l’ouverture de réelles négociations. La seule réponse a été le passage en force avec de nombreuses irrégularités, un 1er vote entaché de nullité, un 2ème vote dans la confusion avec seulement les élus de la majorité de droite qui ont voté. Le Président Dériot a bu le calice jusqu’à la lie. Les Conseillers départementaux de droite ont voté sous les huées et les sifflets (bien mérités) des agents du Conseil départemental ayant réussi à entrer dans la salle malgré la sécurité.

Lamentable, pitoyable, indigne d’élus dans notre démocratie. Les élus de gauche vont déposer un recours sur les conditions d’organisation de cette session et sur la nullité des votes intervenus. Mais que de gâchis, que de temps et d’énergie perdus. Certains élus de droite, centristes, modérés ne doivent pas être très fiers aujourd’hui. Ils ont plié sous la droit extrême UMP/LR qui s’impose au sein du département de l’Allier

Réaction d’Alain DENIZOT, conseiller départemental du canton de Moulins 1

La droite départementale a touché hier matin le fond. Le mépris des jeunes loups de la droite extrême pour le service public et les personnels qui l’assurent, entrainant ainsi toute la majorité dans une mascarade de démocratie. Du jamais vu ! la présence des forces de l’ordre pour adopter une délibération. Evidemment le dialogue social ne fait partie de leur culture…
La droite a remporté une victoire à la Pyrrhus, comment demain cette majorité portera- t-elle un projet d’avenir pour l’ALLIER sans la confiance de son personnel…
Je suis triste pour l’ALLIER

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

1) Résultats du 1er tour des primaires citoyennes sur la ville de Moulins: Inscrits: 13524 Taux de participation: 2,92% Votants: 395 Manuel Valls: 108 voix soit 27,34% Sylvia Pinel: 8 voix soit 2,03% Vincent
Le par
Pour tout savoir sur les primaires citoyennes organisées les dimanches 22 et 29 janvier de 9h à 19h pour désigner le candidat de la gauche et des écologistes à l'élection
Le par

Les derniers contenus multimédias